• Grosseur du lettrage
  • Increase font size
  • Decrease font size
  • Default font size
ftqconstruction.org

Recherche

Bulletin de nouvelles FTQ-Construction Pour recevoir les nouvelles

Santé & Sécurité


« Pour sortir de la crise, l’économie doit être repensée en tenant compte du monde d’abord ». C’est sous cette bannière que les membres de la FTQ-Construction ont rejoint des milliers de travailleurs et de travailleuses, des groupes communautaires et des fédérations étudiantes pour célébrer la fête du 1er mai. Partout au Québec, des manifestations régionales étaient organisées pour dénoncer l’inaction des gouvernements face à la crise financière.

Être présente sur tous les fronts
« Pour répondre à l’augmentation du chômage, à la précarisation des emplois et aux ralentissements de tous les secteurs de l’économie incluant la construction, nous devons unir nos forces pour exiger des mesures concrètes pour aider les travailleurs et les travailleuses », a déclaré le directeur générale de la FTQ-Construction, Richard Goyette.

Par mesures concrètes, il est notamment question de l’amélioration de l’accessibilité au programme de l’assurance-emploi, du rehaussement du salaire minimum et de favoriser l’investissement de l’État dans les infrastructures. Être présente sur tous les fronts, voilà l’objectif que la FTQ-Construction s’est donnée en plus de ses mandats traditionnels en matière de relations de travail.

Pourquoi manifester
Cette année, le 1er mai était une tribune par excellente pour affirmer que la FTQ-Construction lutte pour que chaque personne puisse exercer un emploi décent dans la dignité et le respect. En janvier 2009, le gouvernement canadien annonçait 129 000 pertes d’emploi et un taux de chômage de 7,7 % à travers le pays. Dans ce contexte, les gouvernements doivent replacer au centre de leurs priorités l’État-providence et favoriser l’étanchéité du filet social.

Les prochains mois seront donc décisifs et la FTQ-Construction sera très active pour combattre les effets négatifs de la crise financière pour ses membres et pour l’ensemble de la collectivité.

  collaboration spéciale d'Isabelle Renaud, AFPC.

Cliquez pour ouvrir
Cliquez pour ouvrir
Cliquez pour ouvrir
Cliquez pour ouvrir


Add this to your website